Accueil Du côté des anciens Coopérants en Algérie Nouvelles Générations

Philibert ROBERT (1895-1918)

Dans le secteur de Verdun la bataille fait rage le 10 Novembre 1918. Le Caporal Philibert ROBERT, monte à l'assaut des lignes allemandes à la tête de son escouade du trente-troisième régiment d'infanterie coloniale. Il participe à l'ultime offensive que Foch a lancée le 8 novembre dans le secteur Verdun, où les Allemands sont encore solidement retranchés. Il sera mortellement blessé au cours de l'attaque, la veille de l'armistice.
Les armées alliées contre-attaquent victorieusement dans le nord depuis début août, avec l'appui des chars d'assaut. Les armées allemandes ne sont plus en mesure de repousser les offensives des Alliés : les hommes et le matériel font défaut. Les lignes d'infanterie et d'artillerie sont enfoncées, les Allemands reculent en désordre.
En octobre, Lille et Douai sont libérées. En Allemagne, c'est la révolution : le 5 novembre, l'empereur abdique, le 9 novembre, la république est proclamée, et dès le 8 novembre, les plénipotentiaires allemands engagent des négociations avec Foch à Rethondes pour déterminer les conditions d'un armistice, déjà en vigueur sur les autres fronts.
   sources :                                                                                                                                

Celui qui a été ne peut plus désormais ne pas avoir été. Désormais, ce fait étrange et profondément mystérieux d'avoir été est son viatique pour l'éternité. Vladimir JANKELEVITCH

Car la joie des autres sera leur douleurs et le printemps prochain, pour eux, sera sans fleurs. Etienne TANTY

Accueil Du côté des anciens Coopérants en Algérie Nouvelles Générations

Exprimez-vous !